L'histoire





En 1948, de retour d'un voyage d'études aux Etats-Unis, René ELISSABIDE qui fabrique l’espadrille, imagine un brodequin de toile, le fameux Pataugas.

En 1952, il se lance dans sa fabrication.

lestroisetche



Trois de ses employés, triés sur le volet, s’entraînent plusieurs mois pour entreprendre un long périple à travers la France afin de contribuer à la promotion de ce patrimoine local ainsi qu’à la reconnaissance de la ville de MAULEON.

En 1955, les « trois Etché » (Etcheberry, Etchegoyen, Etchebarne) accomplissent leur première longue marche, de Mauléon à Lille.

Le symbole



Les pelotaris jouaient en espadrilles, symbole d’un art de vivre. Quelques artisans oeuvrent pour pérenniser ce patrimoine culturel que représente « l’espadrille de Mauléon ».

lestroisetche